Côtes d’Armor Terre d’accueil

Chers amis migrants estivaux, soyez les bienvenus en Bretagne ! Et en particulier en Côtes d’Armor, cette partie du Nord de notre région, jalousée par ses voisines pour son bien-être proverbial. Ne dit-on pas « Heureux comme Dieu en Côtes d’Armor » ? Ses habitants, nous, dénommés avec humour « Costarmoricains », sommes réputés pour notre modestie, notre finesse d’esprit, notre créativité, notre fatalisme béat, nos yeux rayonnants de soleil où perce une larme de mélancolie pluviale mais charmante. Sans oublier notre sens de l’accueil et de l’hospitalité. Pas du tout effrayés par l’important flux migratoire que vous représentez (environ 12 millions de nuitées sur juillet-août), nous saurons vous diriger vers le centre d’accueil le mieux adapté à chaque cas. Nous ne vous poserons pas de questions indiscrètes sur les raisons qui vous ont poussés à quitter temporairement votre région d’origine, qu’elles soient climatiques, socio-économiques ou ethnologiques. Le statut de touriste vous sera facilement accordé. Si vous êtes mineur, on vous demandera néanmoins d’être accompagné par au moins une personne majeure responsable. Pour faciliter votre intégration temporaire, nous vous demanderons juste d’accomplir quelques actes qui vous demanderont peut-être quelques efforts par rapport à vos coutumes locales, mais nécessaires au vivre ensemble (notifiés sur votre CSP, Carte de Séjour Provisoire) : danser en fest-noz, manger une galette-saucisse, visiter la Roche Jagu, assister aux Jeudis de Lamballe ou Mardis de Paimpol ou Vendredis des chapelles (au choix, mais pensez à vérifier qu’ils ont bien lieu cette année), prendre un bain de mer, exécuter trois figures de hip hop sur le sable, et savoir dire Kenavo, Trugarez, Mar plij et Yec’hed mad sur un phrasé rap. Et bien sûr lire se tenir au courant des manifestations sur www.cridemormeau.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *